Promotion et valorisation collective des produits normands issus de l’activité agricole ou de la mer

La Région souhaite valoriser les richesses de son territoire, et particulièrement les produits issus de ses différents terroirs. La Normandie a toutefois encore des potentiels à valoriser dans chacune de ses filières pour les agriculteurs et les gens de mer. La valorisation des produits normands de qualité est une opportunité pour les acteurs des secteurs agricoles ou de la mer d’augmenter la compétitivité de leur exploitation en récupérant de la valeur ajoutée. Cela suppose d’augmenter la lisibilité des produits au travers d’actions collectives de promotion en direction des prescripteurs et des consommateurs. Les filières de la mer et de l’agriculture (production animales, végétales, fromagères, légumières, horticoles, cidricoles et forestières ainsi que les filières non alimentaires) doivent être soutenues dans leurs efforts de communication. 

Quel est l'objectif :

Pour cela, la Région, avec le concours du FEADER ou du FEAMP, pour les filières engagées dans des démarches qualité,  (SIQO Signe d’Identification de la Qualité et d’Origine),  au travers de la Mesure 3.2. des PDR normands ou de la mesure 68 du FEAMP, soutient déjà les démarches d’information et de promotion en faveur des produits relevant d’un système qualité.

Toutefois, la Région Normandie, considère que d’autres filières normandes de production hors SIQO, ou non exclusivement SIQO, contribuant également à augmenter la compétitivité des exploitations et à la renommée du territoire normand, doivent être soutenues. Ainsi, de manière subsidiaire avec la mesure 3.2 du FEADER, le présent dispositif entend favoriser les démarches collectives partagées entre acteurs d’une même filière pour un meilleur accès au marché des produits normands de qualité et assurant une valorisation économique des produits aux acteurs de la filière.

De manière générale, les actions devront avoir une dimension territoriale suffisante, viser l’amélioration de l’accès aux marchés et impliquer directement les opérateurs des filières concernées notamment par la définition d’objectifs chiffrés, en termes d’implication et de résultats. Elles peuvent donc comporter des actions visant à augmenter la lisibilité du produit ou des produits visées par des moyens appropriés (campagne de communication, salons, convention d’affaires, actions pédagogiques en direction des publics). Les porteurs de projet peuvent le cas échéant, intégrer dans leur plan d’action, la mise en œuvre ou la participation à une manifestation d’ampleur régionale dans un but de développement économique de la filière.

Ainsi le contenu de l’action doit viser le grand-public, les prescripteurs, les distributeurs en circuits courts ou long de proximité,  les GMS, la restauration scolaire normande notamment dans les lycées (cf. / objectif régional d’intégrer 80% de produits normands dans l’alimentation des lycéens normands).

Qui sont les bénéficiaires :
  •  Les organisations de producteurs
  • Les associations réunissant des producteurs et/ou transformateurs de produits normands
  • Les associations d’Organismes de défense et de gestion (ODG) d’une même filière, dans une démarche de reconnaissance de SIQO non aboutie
  • Les associations d’Organismes de défense et de gestion (ODG) d’une même filière, dans une démarche de reconnaissance de SIQO non aboutie
  • Les organismes publics et privés impliqués dans une démarche de promotion collective de produits agricoles.et de la pêche.
Caractéristiques de l'aide :

Le montant d’aide sollicité pour un projet ne peut dépasser 70 % du coût total du projet avec un autofinancement minimum  de 30% pour les projets intégrant dans leur plan d’action une foire ou une manifestation, le montant de l’aide sur ce type d’action clairement identifiée dans le projet sera de 50% des dépenses éligibles.

Le montant minimum des dépenses éligibles est de 10 000€.

La prise en compte des dépenses sera effective à compter de l’accusé de réception du dossier complet.

Aucune dépense liée au projet (bon de commande, devis signé…) ne peut être engagée avant l’émission par la Région d’un Accusé Réception (AR) ou récépissé de dépôt de dossier réputé complet. En aucun cas l’AR de dépôt d’un dossier ne vaut engagement de l’attribution d’une subvention.

Sont exclus des dépenses éligibles : les frais de réception, les cadeaux, les frais de structures et les frais courants (affranchissement, photocopies…), les achats de fournitures courantes, les frais de transport, de restauration et d’hébergement, les frais de maintenance de site internet ou de mise à jour courante du site.

Pour rappel les projets ciblant les produits sous SIQO, relèvent de la mesure 3.2 des PDR normands (Manche, Calvados, Orne, Seine-Maritime, Eure) ou de la mesure 68 du FEAMP dont l’objectif est de soutenir l’information et la promotion en faveur des produits relevant d’un système de  qualité avec  un taux d’aide public de 70%.

Les projets relevant de cette mesure du FEADER ne pourront en aucun cas être pris en charge par le présent dispositif régional.

Modalités de paiement :

Le paiement de l’aide sera effectué conformément au règlement régional des subventions en vigueur.

Modalités d'instruction et d'attribution :

Appréciation de l’opportunité d’un projet

  • Les actions proposées doivent s’inscrire dans une démarche collective sur l’ensemble d’une filière à l’échelle de la Normandie.
  • Le plan d’action devra décrire les moyens mis en œuvre pour faire aboutir le projet, et détailler les outils ou leviers utilisés (matériels publicitaires, conférence de presse, organisation de salons ou manifestations…).
  • Le plan d’action proposé devra démontrer la plus-value apportée en matière de lisibilité des produits visés et les retombées attendues en en matière de notoriété.
  • Le projet devra démontrer sa contribution à l’augmentation de l’attractivité de la Normandie

Appréciation du contenu du projet

  • La qualité et la méthodologie proposée,
  • Le caractère innovant du projet,
  • La qualité de la communication et des actions de promotion,
  • La portée géographique de l’action,
  • Plan de financement détaillé actions par actions.

    Evaluation du projet action par action : indicateurs devant figurer à minima      

  • Nombre d’opérateurs impliqués dans le projet,
  • Retombées presse,
  • Nombre de documents ou matériels produits et distribués,
  • Public reçu (dans le cadre d’un salon ou d’une foire),

Communication « réseaux sociaux » et toute forme innovante de communication.

Indicateurs de réalisation, de résultats et d’impact.

En savoir plus :

Région Normandie

Direction de l’Agriculture et des Ressources Marines

Service valorisation des produits

Abbaye aux Dames

Place Reine Mathilde

CS 50523

14035 CAEN Cedex 1

 

Contacts :

Jean-Luc MOTTAIS – 02.31.06.89.81

Jean-luc.mottais@normandie.fr

Mariam ROMAN 02.31. 06. 98. 02

mariam.roman@normandie.fr